OLIVES NOIRES AU SEL

Les olives seront cueillies bien mûres, et on ne fera pas de mélange de variétés. Elles seront triées et calibrées, afin que le trempage soit facilité.

A l'aide d'une fourchette, on les pique, ce qui aidera l'action du trempage.

Les olives sont ensuite mises dans un récipient ouvert, si possible en forme de bol, ou un saladier assez large. Toutefois, certains utilisent une bouteille plastique,de type eau minérale, trouvant plus faciles les manipulations .....

On ajoute une feuille de laurier, un peu de thym, du fenouil. .. On a bien dit ({ un peu }) car les olives doivent rester des olives ....

On y ajoute du sel fin qui doit les recouvrir, mais ne pas ({ remplir}) le saladier!

A partir de ce moment, il ne reste plus qu'à secouer la préparation pour uniformiser, et laisser reposer, à la cave.

Tous les jours , on secoue vigoureusement, on ajoute un peu de sel, on voit ainsi apparaître un liquide marron noir qu'on enlève régulièrement. Au bout d'une semaine normalement, les olives n'ont plus de noir à rendre, elles sont à point. On peut consommer.

Il s'agit alors de conserver les olives dans un bocal de bonne présentation, en verre, ou en grès:

On verse les olives, on ajoute une pincée de poivre, quelques gouttes d'huile ({ d'olive}) évidemment, on ferme le bocal et on secoue pour bien lier le tout.

Comme toujours, on conserve à l'abri de la lumière, et dans des températures sans excès.

Dernier détail: pour chaque dégustation, on peut recommencer la partie ({ sel, poivre, huile}) juste avant de mettre sur la table la quantité choisie. Et chacun y ajoute le détail qui fait que personne n'obtient le même résultat, pourtant avec la même recette!

Bon appétit.